Forum One Piece, Fairy Tail, Dragon Ball, Nanatsu no Tazai, Naruto...
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Les légendes...

Aller en bas

Les légendes... Empty Les légendes...

Message par Baba Yaga Ven 10 Mai - 17:17

Salut, aujourd'hui; je vais vous présenter quelques légendes . Voici la première :


Baba Yaga
Baba Yaga est une créature redoutable et surprenante qui a longtemps vécu dans les Marais de la mort .Les habitants de Lacrymosa, la ville voisine, se sont rassemblés pour la chassé .

Elle a du fuir et s'est exilée sur la Côte sauvage . Avant, puisqu'elle terrorisait de nombreux humais sur Terre :" Maîtresse de toute les forêts depuis l'oriental Kamtchatka jusqu'au sud de l'Europe salve, faisant aussi peur en Finlande que chez les Tchèques ." selon le monstre de Frankestein et son savoir encyclopédique .

Son apparance est celle d'une vieille femme à la chevelure grise mal peignée, dotée d'un corp sec et malingre qui lui a valu le surenom de " Baba yaga aux jambes d'os ".
Son apparante fragilité est trompeuse : sillonant les cieux d'orage, installée dans une sorte de bol,elle pagaie avec son balaie . Elle court plus vite que le vent, se frayant un chemin à travers la végétation à coups de griffes ou de dents .
Son bouclier magique projete des flammes .
Le plus surprenant reste sa maison . Je ne mens : une petite hutte de bois pourvue d'immense pattes de poulet ! Enjambant les rivières, sautant d'un rocher à l'autre , capable de se plier ou de bondir, les pattes en question permettent à sa maison de se déplacer à vive allure sut tout le territoire .

Une fois à l'intérieur, on découvre, paraît - il, une demeure gigantesque, décorée de riches étoffes et de bibelots de toutes sortes ( Hé oui, Baba Yaga est très collectionneuse )

Voici une image :
Spoiler:
Les légendes... 2013-021

D'où sort mon pseudo .



Le Wendigo
Habitant les canyons et les ravines, le wendigo est une créature terrifiante que l'on dit unique; rien ne dit pourtant qu'il n'en existe pas d'autre spécimens .
Sorte de loup - garou émacié à la peau noire parcourue de reflets bleutets, le Wendigo est pourvu de griffes accérées, et d'une mâchoire aux crocs d'acier, capable de broyer de la pierre .
Il passe des heures interminables, immobile au sommet de roches, à guetter les diligences
des voyageurs .
A la nuit tombée, il se confond avec le paysage .Le Wendigo est connu pour dévorer ses victimes vivantes .
On affirme qu'il les enfouit dans son terrier en attendant de revenir les chercher plus tard, agonisantes mais toujours vivantes .
On lui prête de nombreux pouvoirs surnaturels : celui de voir dans le noir comme en plein jour; celui de ne jamais être atteint par les balles; celui de se transporter d'un endroit à l'autre en un battement de coeur; celui de se déplacer sans être vu ( des rescapés d'attaques ont assuré l'avoir vu surgir comme par magie ); enfin, celui de lire dans les pensée des gens .

Voici une image :
Spoiler:
Les légendes... Wendig10

EDIT Maddog : Je rappelle que le double post est interdit sans un délai de 24 heures au moins.
Baba Yaga
Baba Yaga
Shinigami
Shinigami

Féminin
Nombre de messages : 53
Age : 21
Groupe : Membre
Date d'inscription : 10/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les légendes... Empty Re: Les légendes...

Message par Onox68 Ven 10 Mai - 18:06

Le Slenderman

Le Slenderman, ou Slender, est un creepypasta ou une légende urbaine assez connu grace à internet. Bon il ressemble à un être humanoide à longs membres portant un costume noir et est la base de l' Enderman de Minecraft. Il a une peau blanche, le visage sans expression, possède des tentacules (ou bras) dans le dos, les épaules ou les coudes qu'il fait apparaître quand il le veux.

des images de Slenderman :

Spoiler:
Les légendes... Slende10


Spoiler:
Les légendes... Slende11


Il a été crée dans un concours d'images truquées dans les années 70-90 (dites moi si je me trompes). Il enleve des enfants pour quelque chose qu'on ignore encore. une autre légende dit qu'il traîne la nuit dans la forêt laissant des pages sur des arbres pour vous prévenir de votre mort.

Voici les 8 pages :

Spoiler:
Les légendes... Slende12

Il est très mal vu en Allemagne à l'époque.
Des preuves :

Spoiler:
Les légendes... 451px-10

Spoiler:
Les légendes... Der_gr10

Spoiler:
Les légendes... Gs_tt_10

Spoiler:
Les légendes... Talach11

On le retrouve souvent dans des endroits abandonnés :

Spoiler:
Les légendes... Slende16

Spoiler:
Les légendes... Slende13


ou près des enfants :

Spoiler:
Les légendes... Slende14

Spoiler:
Les légendes... Slende15

D'autres images :

Spoiler:
Les légendes... Slende17

Spoiler:
Les légendes... Creepy10

Spoiler:
Les légendes... Slende18


Et voilà, je crois que c'est tout, et si je n'ai pas tout mis, compléter moi, merci.
Onox68
Onox68
Genin
Genin

Masculin
Nombre de messages : 10
Age : 20
Groupe : Membre
Date d'inscription : 08/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les légendes... Empty Re: Les légendes...

Message par Baba Yaga Ven 10 Mai - 18:12

Assassiné par un fantôme .

Une jeune dame Allemande était excessivement attachée à son mari, et ils avaient fait le vœu que celui qui mourrait le premier reviendrait après sa mort, voir le survivant. Un jour qu'elle était seule dans sa chambre, elle entendit des pas lourds dans l'escalier.
La porte de sa chambre s'ouvrit, le spectre de son mari, le front entaillé par une profonde blessure et dans son uniforme de soldat, entra. Elle fut effrayer par l'apparition, et le fantôme lui dit que, lorsqu'il reviendrait lui rendre visite, elle entendrait chaque fois un glas, puis ces mots seraient murmurés distinctement à son oreille:
"Mina je viens." Après des recherches, on trouva que son mari était tombé à la bataille le jour même où elle avait eu la vision.
Les relations entre le mort et sa femme continuèrent quelques temps, jusqu'à ce que cette dernière exorcisa toute sa terreur et se livrât à toute l'affection qu'elle avait ressentie pour lui vivant.

Un soir, elle alla au bal et ses sentiments furent occultés par la cour que lui fit un gentilhomme florentin, plus amusant, plus aimable, plus sensuel. lui sembla-t-il, que personne qu'elle eût jamais connu.
Comme il la faisait danser, un glas sonna. Mina, perdu dans l'admiration de son cavalier, n'entendit pas le son ou y fut indifférente. Au second coup, plus sourd et plus profond, toute la compagnie fut effrayée;
Mina alors entendit la phrase soupirée par le fantôme et, levant les yeux, vit dans le miroir, en face d'elle, le reflet du spectre se tenant debout. elle en mourut de terreur...


Mal de bas-ventre

Un homme d'une trentaine d'années est mort à l'hôpital après avoir été retrouvé dans son atelier de restauration d'antiquités du centre ville, souffrant de multiples blessures à l'aine. Il était à peine conscient après ce qui était, apparemment, un accident, quand les secours l'ont emmené aux urgences.

Une jeune journaliste nommée Angeline MacKenzie a découvert que l'homme, Bruce Coltrane, avait été trouvé par sa femme après qu'elle ait entendu des cris d'agonie venant de l'atelier..

Il faisait chaud ce jour là (plus de 40°C) et Bruce buvait un Coca-Cola bien glacé. MacKenzie pense que l'homme, stimulé par la chaleur et l'ennui, a commencé à se masturber.

Pendant sa masturbation, il décida de se faire quelques nouveaux piercings en plantant avec son marteau de petits clous très fins dans son prépuce. Apparemment, il aurait raté son coup et frappé son gland avec le marteau d'1 kg, le coupant quasiment en deux. Souffrant atrocement et voyant son membre mutilé, il saisit le soda et le versa sur la blessure tout en se précipitant vers le téléphone.

Ce qui est arrivé après dépasse l'entendement. La douleur de Bruce était si terrible qu'il s'évanouit et tomba par terre. Se réveillant plusieurs heures plus tard, il découvrit avec horreur que non seulement son pénis mais également son scrotum et ses testicules avaient disparu.

L'enquête révéla que le sang et la boisson sucrée avaient attiré des rats, qui se sont régalé des organes génitaux, allant jusqu'à entamer ses intestins, et ne le quittant que quand il redevint conscient et commença à bouger. Saignant abondamment, il appela à l'aide, mais il était déjà trop tard. Il est mort à l'hôpital de l'hémorragie.


La bêtise tue plus que le Haschich

Dans une ville de la banlieue parisienne à Athis-Mons, les habitants du quartier d'Ozonville se réunirent pour dénoncer la délinquance qui envahissait le quartier. Tous les propriétaires étaient en rage et criaient leur désespoir de voir leur quartier devenir aussi peu sûr que les plus dangereux quartiers de Bogota. En effet, depuis quelques mois, une bande de jeunes adolescents de 15 ans avaient envahis le quartier. En fait, ils l'habitaient mais les gens les désignés toujours par leur ancien quartier présumé (le Noyer-Renard, un vaste ensemble HLM).
Au cours de la réunion, un ancien para proposa même une milice armée pour lutter contre les pneus crevés et le trafic de drogue (du haschich) commis par les jeunes qu'il désignait en public sous le très élégant dénominatif de " bougnoules ". Bien entendu, tous les habitants étaient d'accord avec cette proposition, plus efficace à leurs yeux que les propositions des pouvoirs publics.

La nuit qui suivit la réunion, comme par hasard, l'ancien para entendit du bruit dans le salon de son appartement (il habitait le RDC). Il réveilla sa femme. Le parachutiste savait instinctivement que c'était les jeunes qui étaient venus se venger de ce qu'il avait dit à la réunion, alors il se saisit d'un des nombreux sabres de l'armée française qu'il collectionnait et s'approcha de la fenêtre derrière laquelle s'agitait une ombre.
Quand une silhouette pénétra dans le salon il voulu la frapper violemment d'un méchant coup sur l'épaule. Mais au moment où le propriétaire allait abattre son sabre, l'intrus sentit sa présence, se retourna, et se précipita vers lui. Surpris, le propriétaire fouetta le vide de son sabre vers l'intrus qui poussa un terrible hurlement. Lorsqu'il alluma la lumière, le père se mit à hurler. Terrifiée, sa femme ouvrit la porte de la chambre, et découvrit à son tour l'horrible méprise : allongé dans une mare de sang, leur fils éventré était en train d'expirer son dernier souffle.
Il avait fait le mûr pour acheter sa consommation hebdomadaire de haschich (qu'on retrouva dans ses poches) mais ce faisant, il avait oublié ses clefs. Redoutant la réaction de son père violent, il n'avait pas osé réveiller ses parents et avait tenté de regagner sa chambre par la fenêtre du salon, et il faillit en mourir fort bêtement. Heureusement, les médecins des urgences de Juvisy lui remirent les intestins en place et il s'en tira avec une très méchante cicatrice.



Smile.jpg, alias smile dog

L 'histoire de Smile.dog se compose d'un classique de l'horreur set-up - un écrivain amateur visite la maison d'une dame qui a soi-disant une histoire pour laquelle il peut emprunter. Plutôt que de parler, cependant, la dame a elle-même enfermée dans sa chambre, pleurant et rodomontades sur les cauchemars et les visions et divers autres problèmes. Tous ces éléments s'articulent autour d'une disquette Elle avait été donnée que contient l'image smile.jpg - qui est smile.dog. D'autres cas de ce genre ont surgi ...
Regarde cette image incite à la folie, et aucune copie de l'image exacte existe sur le web si des ressemblances de ce faire. La vraie image de smile.jpg est reconnu en raison de l'effet qu'elle a sur le spectateur - qui est, ils finissent morts. Fixation de la file - c'est-à répandre la bonne nouvelle, c'est le seul moyen de se sauver de la smile.dog qui apparaît dans ses rêves demandant de passer le mot. Certains disent que la légende d'origine a commencé avec une image du diable.

La Pasta
J'ai d'abord rencontré en personne avec Mary E. à l'été 2007. Je m'étais arrangé avec son mari de quinze ans, Terence, de la voir pour une entrevue. Marie avait initialement convenu, puisque je n'étais pas un journaliste mais plutôt une collecte d'informations écrivain amateur pendant quelques missions de niveau collégial début et, si tout se passait comme prévu, quelques morceaux de fiction. Nous avons prévu l'entrevue pour un week-end particulier quand j'étais à Chicago sur les affaires sans rapport, mais au dernier moment, Marie a changé d'avis et s'est enfermée dans la chambre du couple, refusant de me rencontrer. Pendant une demi-heure je me suis assis avec Terence comme nous avons campé à l'extérieur de la porte de la chambre, je l'écoute et la prise de notes alors qu'il a tenté en vain de calmer sa femme.
Les choses Marie dit n'a guère de sens, mais cadrent avec le modèle que je m'attendais: si je ne pouvais pas la voir, je pourrais dire de sa voix qu'elle pleurait, et plus souvent qu'autrement ses objections à parler avec moi centré autour d'une diatribe incohérente sur ses rêves - ses cauchemars. Terence confondit en excuses lorsque nous avons cessé l'exercice, et j'ai fait de mon mieux pour prendre dans la foulée; rappeler que je n'étais pas un journaliste à la recherche d'une histoire, mais simplement un jeune homme curieux à la recherche d'information. D'ailleurs, je pensais à l'époque, je pourrais peut-être trouver un autre, cas similaire si je mets mon esprit et de ressources.

Mary E. était le sysop pour un petit système de Bulletin Board basé à Chicago, en 1992, quand elle a rencontré smile.jpg et sa vie a changé pour toujours. Elle et Terence était marié depuis seulement cinq mois. Marie était l'un des quelque 400 personnes qui ont vu l'image quand il a été publié comme un lien hypertexte sur le BBS, si elle est la seule qui a parlé ouvertement de l'expérience. Le reste est resté anonyme, ou sont peut-être morts.

En 2005, quand j'étais seulement en dixième année, smile.jpg a d'abord été porté à mon attention par mon intérêt croissant dans les phénomènes basés sur le Web; Marie a été la victime la plus souvent citée de ce qui est parfois appelé "Smile.dog" l'être smile.jpg est réputé à afficher. Ce qui a attiré mon intérêt (autre que les éléments macabres évidents de la cyber-légende et ma propension vers ces choses) était le manque flagrant d'informations, le plus souvent, au point que les gens ne croient pas qu'il existe encore autrement que comme une rumeur ou hoax .

Il est unique parce que, si la totalité des centres de phénomène sur un fichier image, ce fichier est introuvable sur internet, et certainement beaucoup litière de simulacres photomanipulated le web, en vous montrant avec la plus fréquence sur des sites comme le imageboard 4chan, en particulier le / x / axée subboard paranormal. Il est soupçonné ceux-ci sont faux parce qu'ils n'ont pas eu l'effet le vrai smile.jpg est soupçonné d'avoir, à savoir apparition soudaine épilepsie du lobe temporal et l'anxiété aiguë.

Cette réaction présumée dans la visionneuse est l'une des raisons pour lesquelles le smile.jpg fantomatique est considérée avec un tel dédain, car il est absurde, mais en fonction de qui vous demandez la réticence à reconnaître l'existence d 'smile.jpg pourrait être tout autant sur de peur car il est hors de l'incrédulité.

Ni smile.jpg ni Smile.dog est mentionné nulle part sur Wikipedia, bien que le site propose des articles sur les autres, shocksites peut-être plus scandaleuses que ****** (hello.jpg) ou 2girls1cup, toute tentative de créer une page se rapportant à smile.jpg est sommairement supprimé par l'un des nombreux admins de l'encyclopédie.

Rencontres avec smile.jpg sont dans la légende internet. L 'histoire de Mary E. n'est pas unique, il ya des rumeurs non vérifiées de smile.jpg apparaître dans les premiers jours de Usenet et même un conte persistante qu'en 2002, un hacker a inondé les forums d'humour et de satire site Something Awful avec un déluge d' Smile.dog images, rendant près de la moitié des utilisateurs de l'forum à l'époque épileptique.

Il est également dit que, dans le milieu à la fin des années 90 que smile.jpg distribué par téléchargement direct et en pièce jointe d'un e-mail de la chaîne avec la ligne SMILE sujet "! Dieu vous aime! "Pourtant, malgré l'énorme exposition de ces cascades se produire, il ya très peu de gens qui admettent avoir connu l'un d'eux et aucune trace du fichier ou de tout lien n'a jamais été découvert.

Ceux qui prétendent avoir vu smile.jpg souvent faiblement blague qui ils étaient bien trop occupés à enregistrer une copie de l'image sur leur disque dur. Cependant, toutes les victimes présumées offrent la même description de la photo: Une créature comme un chien (généralement décrit comme apparaissant semblable à un husky sibérien), éclairé par le flash de l'appareil, est assis dans une pièce sombre, le seul détail de fond qui est visible étant une main humaine s'étendant à partir de l'obscurité à proximité du côté gauche du cadre. La main est vide, mais il est généralement décrit comme «fait signe." Bien sûr, la plus grande attention est accordée au chien (ou chien-créature, parce que certaines victimes sont plus certains que d'autres sur ce qu'ils affirment avoir vu). Le museau de la bête est réputé divisé en un large sourire, dévoilant deux rangées de très blanc, très droite, très pointu, dents très apparence humaine.

Il s'agit, bien sûr, pas une description donnée immédiatement après avoir vu la photo, mais plutôt un souvenir des victimes, qui prétendent avoir vu la photo répète à l'infini dans l'œil de leur esprit pendant le temps qu'ils sont, en réalité, avoir des crises d'épilepsie. Ces ajustements sont présentés pour continuer indeterminably, souvent alors que les victimes sommeil, entraînant des cauchemars très vives et inquiétant. Ceux-ci peuvent être traités avec des médicaments, mais dans someses il est plus efficace que d'autres.

Mary E., je suppose, n'était pas sur un médicament efficace. C'est pourquoi, après ma visite à son appartement en 2007, j'ai envoyé antennes à plusieurs newsgroups folklore et la légende urbaine axée sur les sites Web et les listes de diffusion, dans l'espoir de trouver le nom d'une victime présumée de smile.jpg qui se sentaient plus intéressés par parler de ses expériences. Pour une fois, rien ne s'est passé et enfin j'ai oublié complètement sur mes activités, car j'avais commencé ma première année de collège et j'ai été très occupé. Mary m'a contacté via email, cependant, vers le début de Mars 2008.
À:. JML @ **** com
De:. Marye @ **** net
OBJET: l'interview de l'été dernier

Monsieur L.,

Je suis extrêmement désolé pour mon comportement l'été dernier, lorsque vous êtes venu pour m'interviewer. J'espère que vous comprenez que ce n'était pas votre faute, mais plutôt mes propres problèmes qui m'a amené à agir comme je l'ai fait. J'ai réalisé que je pouvais avoir géré la situation plus décemment, mais j'espère que vous me pardonnerez. À l'époque, j'avais peur.

Vous voyez, depuis une quinzaine d'années, j'ai été hanté par smile.jpg. Smile.dog vient à moi dans mon sommeil chaque nuit. Je sais que cela semble ridicule, mais c'est vrai. Il ya une qualité ineffable de mes rêves, mes cauchemars, qui les rend complètement différent de tous les rêves réels que j'ai jamais eu. Je ne bouge pas et ne parle pas. Je suis simplement en avance, et la seule chose devant moi est la scène de cette image horrible. Je vois la main montrant du doigt, et je vois Smile.dog. Il me parle.

Ce n'est pas un chien, bien sûr, mais je ne suis pas tout à fait sûr de ce qu'il est vraiment. Il me dit qu'il va me laisser tranquille si je fais comme il le demande. Tout ce que je dois faire, dit-il, est «passer le mot». C'est ainsi que cela phrases de ses exigences. Et je sais exactement ce que cela signifie: il veut me montrer à quelqu'un d'autre.

Et je le pouvais. La semaine d'après mon accident, j'ai reçu par la poste une enveloppe en papier kraft avec aucune adresse de retour. A l'intérieur n'était qu'une disquette 3 ½ pouces. Sans avoir à vérifier, je savais exactement ce qu'il y avait dessus.

J'ai pensé pendant longtemps sur mes options. Je ne pouvais le montrer à un étranger, un collègue ... Je ne pouvais même le montrer à Terence, autant que l'idée me dégoûtait. Et que se passerait-il alors? Eh bien, si Smile.dog a tenu parole, je ne pouvais dormir. Pourtant, si elle a menti, que ferais-je? Et qui était de dire quelque chose de pire ne serait pas venu pour moi si je faisais comme la créature a demandé?

Donc, je n'ai rien fait pendant quinze ans, si je gardais la disquette caché parmi mes choses. Chaque soir, pendant quinze ans Smile.dog est venu à moi dans mon sommeil et a exigé que je passer le mot. Depuis une quinzaine d'années, j'ai résisté solide, mais il ya eu des moments difficiles. Beaucoup de mes compatriotes victimes sur le bord BBS où j'ai rencontré smile.jpg arrêté d'affectation; j'ai entendu certains d'entre eux se sont suicidés. D'autres sont restés totalement silencieux, tout simplement disparaître de la surface de la nappe. Ce sont eux qui m'inquiètent le plus.

J'espère sincèrement que vous me pardonnerez, Monsieur L., mais l'été dernier quand vous moi et mon mari contacté au sujet d'une entrevue j'étais près du point de rupture. J'ai décidé que j'allais vous donner la disquette. Je ne m'inquiète pas si Smile.dog mentait ou non, je voulais que ça finisse. Tu étais un étranger, quelqu'un que je n'avais aucune connexion avec, et je pensais que je ne me sentirais pas la douleur quand vous avez pris la disquette dans le cadre de votre recherche et scellé votre destin.

Avant votre arrivée, j'ai réalisé ce que je faisais: complotait pour ruiner votre vie. Je ne pouvais pas supporter l'idée, et en fait, je ne peux toujours pas. J'ai honte, Monsieur L., et j'espère que ce message d'avertissement vous dissuader de poursuivre l'examen de smile.jpg. Vous pouvez en temps rencontrer quelqu'un qui est, si ce n'est pas plus faible que moi, alors tout plus dépravé, quelqu'un qui n'hésitera pas à suivre les ordres de l 'Smile.dog.

Arrêtez lorsque vous êtes encore ensemble.

Cordialement,
Mary E.

Terence m'a contacté plus tard ce mois avec les nouvelles que sa femme s'était suicidée. Bien nettoyer les diverses choses qu'elle avait laissé derrière lui, la fermeture de comptes de courrier électronique et autres, il est tombé sur le message ci-dessus. Il était un homme en ruine, il pleura comme il m'a dit d'écouter les conseils de sa femme. Il avait trouvé la disquette, il a révélé, et brûlé jusqu'à ce qu'il soit rien d'autre qu'un tas puant de plastique noirci. La partie qui le plus perturbé, cependant, est de savoir comment la disquette avait sifflé comme elle a fondu. Comme une sorte d'animal, at-il dit.
Je dois admettre que j'étais un peu incertain sur la façon de répondre à cette question. Au début, je pensais que c'était une blague, avec le couple jouant tardivement à la situation afin d'obtenir une hausse de moi. Une vérification rapide des nécrologies en ligne de plusieurs journaux de Chicago, cependant, a prouvé que Mary E. était bel et bien mort. Il y avait, bien sûr, aucune mention de suicide dans l'article. J'ai décidé que, pour un temps au moins, je n'aurais pas poursuivre l'objet de smile.jpg, surtout depuis que j'ai eu finales à venir à la fin du mois de mai.

Mais le monde a des manières bizarres de nous tester. Près d'un an après que j'avais rentré de mon entrevue désastreuse avec Mary E., j'ai reçu un autre e-mail:

À:. JML @ **** com
De:. Elzahir82 @ **** com
Obj: smile
Bonjour

J'ai trouvé votre adresse e-mail à travers une liste de diffusion de votre profil dit que vous êtes intéressé par smiledog. J'ai vu cela ce n'est pas aussi mauvais que tout le monde dit que je l'ai envoyé à vous ici. Il suffit de passer le mot.

Smile

La dernière ligne me glaça jusqu'aux os.
Selon mon client de messagerie il y avait une pièce jointe appelée, naturellement, smile.jpg. Je considérais le téléchargeant depuis un certain temps. C'était surtout probablement un faux, je l'imaginais, et même si ce n'était pas je n'ai jamais été totalement convaincu de pouvoirs particuliers s 'smile.jpg. Compte de Mary E. m'avait secoué, oui, mais elle était probablement mentalement déséquilibrée de toute façon. Après tout, comment pourrait une image simple faire ce qui a été dit smile.jpg à accomplir? Quelle sorte de créature est-ce qui pourrait briser l'esprit avec seulement la puissance de l'œil?

Et si ces choses étaient manifestement absurde, alors pourquoi la légende existent à tous?

Si j'ai téléchargé l'image, si je l'ai regardé, et si Marie s'est avéré être correct, si Smile.dog est venu me voir dans mes rêves exigeant je passer le mot, que ferais-je? Aurais-je vivre ma vie comme Marie avait, en luttant contre l'envie de donner jusqu'à ce que je suis mort? Ou devrais-je simplement passer le mot, désireux d'être mis au repos? Et si j'ai choisi cette dernière voie, comment pourrais-je le faire? Qui serais-je fardeau à son tour?

Si je suis allé à travers avec mon intention plus tôt à écrire un court article sur smile.jpg, j'ai décidé, je pouvais le joindre comme preuve. Et quiconque a lu l'article, toute personne qui a un intérêt, serait affecté. Et même en supposant que le smile.jpg attaché à l'email était authentique, je serais assez capricieuse pour me sauver de cette façon?


Pourrais-je passer le mot?

Oui, oui, je pouvais .

Spoiler:
Les légendes... Smile10

Des commentaires de votre avis seront les bienvenus .
Baba Yaga
Baba Yaga
Shinigami
Shinigami

Féminin
Nombre de messages : 53
Age : 21
Groupe : Membre
Date d'inscription : 10/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les légendes... Empty Re: Les légendes...

Message par TDS Mer 12 Juin - 3:12

TDS
TDS
Daemoniacus
Daemoniacus

Masculin
Nombre de messages : 34920
Age : 34
Groupe : Membre
Date d'inscription : 20/11/2008

http://www.sgtmokey.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Les légendes... Empty Re: Les légendes...

Message par viviyep-san Mer 12 Juin - 9:12

Je m'rappelle avoir joué au jeu Slender Man (eight pages je crois) avec des potes...on a vraiment flippé les deux premières heures, superbement réussie l'ambiance d'horreur, surtout pour un jeu gratuit Laughing
La vidéo est intéressante en tout cas, je pensais pas que cette invention d'internet possédait des inspirations aussi travaillées, merci TDS gg
viviyep-san
viviyep-san
Arcobaleno
Arcobaleno

Masculin
Nombre de messages : 1091
Age : 26
Groupe : Membre
Date d'inscription : 29/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les légendes... Empty Re: Les légendes...

Message par Baba Yaga Mer 12 Juin - 12:15

Ouais, j'ai aussi joué aux jeux Slender, mais mes préférés restent le Mansion, Prison et le Sanatorium . Ce qui est dommage avec lui, c'est qu'il n'est pas réel .
Baba Yaga
Baba Yaga
Shinigami
Shinigami

Féminin
Nombre de messages : 53
Age : 21
Groupe : Membre
Date d'inscription : 10/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les légendes... Empty Re: Les légendes...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum